Le laboratoire Marchés, Institutions, Libertés obtient un financement jeune chercheur

Publié le 30 septembre 2020

Le projet CEPASSOC (droit, histoire et sociologie) a été sélectionné pour financement à l’issue du processus d’évaluation de l’appel à projet générique 2020 par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). C’est un projet Jeune chercheur (ANR JCJC) soutenu par le laboratoire Marché, Institutions, Libertés (MIL) et coordonné par Claire Marzo, maître de Conférences en droit public à la faculté de Droit de l’Université Paris Est Créteil (UPEC).

Projet CEPASSOC
Projet CEPASSOC
Date(s)

le 30 septembre 2020

Ce projet interdisciplinaire (trois disciplines : droit, histoire et sociologie) et international (cinq ordres juridiques) porte sur la protection sociale des travailleurs de plateformes et les apports de la citoyenneté sociale. Il part du constat du développement de l’économie collaborative et des plateformes digitales qui sont de nouveaux intermédiaires entre consommateurs et fournisseurs. Ces fournisseurs ou agents qui peuvent être des particuliers, des travailleurs indépendants ou des salariés, commencent tout juste à faire l’objet de régulations étatiques dont l’étude est opportune et nécessaire. 

Son objectif est d’étudier ces nouvelles régulations et lois pour comprendre et analyser le statut des agents de plateformes à la lumière de la citoyenneté sociale. Nationale (Marshall, Esping-Andersen) ou européenne (Shaw), la citoyenneté sociale pourrait permettre une reconceptualisation des droits et obligations de l’agent, professionnel ou non, en dé/connection de son travail, dans un marché globalisé en mutation.

Ce projet CEPASSOC qui réunit treize juristes de quatre pays, une sociologue et une historienne propose une étude comparée et interdisciplinaire pour élaborer une cartographie et des recommandations législatives.
 
Participants de l'UPEC